Auto-hypnose et thérapie brève

Je pratique l’hypnose ericksonienne et l’apprentissage de l’auto hypnose à Douarnenez

dans le cadre des séances de thérapie brève.

L’auto hypnose (hypnose avec soi-même, hétéro-hypnose.) pourra être prescrite au patient, et servir d’entraînement et de consolidation, entre deux séances, à condition de ne pas pratiquer de régression en âge ni de « s’associé » à des expériences négative (traumatismes…).

L’auto-hypnose sert à atteindre un état de transe hypnotique.


Ceci dans le but d’intégrer soi-même des suggestions. L’auto hypnose ne comporte pas la même intensité, ni les mêmes possibilités que les processus hypnotiques obtenus avec le concours d’un thérapeute.
Mais l’auto-suggestion reste avant tout une technique de relaxation et ne peut en aucun cas permettre au sujet d’intégrer un message extérieur. Ses éventuels effets thérapeutiques sont donc à relativiser puisque le sujet est seul et ne bénéficie pas de l’accompagnement nécessaire à la recherche des solutions.

L’auto hypnose (ou hétéro-hypnose) est un état de transe.

Il est accessible via différentes méthodes dont le training autogène et la relaxation.
Ce procédé a été mise au point par le neurologue J.H Schultz dans les années 1920.
La méthode «training autogène», la plus simple, est la suivante :

Installez-vous confortablement sur un lit ou sur un fauteuil, dans une pièce calme où vous serez tranquille. Adaptez la lumière, tamisez là si nécessaire et éteignez votre téléphone portable.
Fermez les yeux et prononcez la formule suivante dans votre tête : « je suis tout à fait calme. Je suis tout à fait calme. Je suis tout à fait calme ». Associez-y une image mentale agréable, paisible. Cela peut-être un souvenir par exemple.
Percevez toutes les modalités sensorielles de cette scène : visuelle, auditive, tactile et même gustative.
Maintenant, utilisez la formule suivante : « mon bras droit (ou gauche) est lourd, mon bras est tout à fait lourd … » jusqu’à ce que cette sensation soit ressentie.
A ce stade, vous pouvez interrompre la séance. Pour revenir dans le « ici et maintenant », inspirez et expirez profondément trois fois de suite puis faites doucement de petits mouvements avec les mains, les bras et les jambes. Etirez-vous complètement et, quand vous le voudrez, vous ouvrirez les yeux.De séances en séances, rajoutez les formules qui suivent : « mes deux bras sont lourds, tout à fait lourds. Ma jambe droite est lourde, tout à fait lourde. Ma jambe gauche est lourde, tout à fait lourde. Mes deux jambes sont lourdes, tout à fait lourdes … » et ainsi de suite pour tout le reste du corps.
Faites en de même en évoquant la chaleur : « mon bras droit est chaud, tout à fait chaud. Mon bras gauche est chaud, tout à fait chaud. Mes deux bras sont chauds, tout à fait chauds. Ma jambe droite est chaude, tout à fait chaude. Ma jambe gauche est chaude, tout à fait chaude. Mes deux jambes sont chaudes, tout à fait chaudes … Tout mon corps est chaud ».
A l’issue de votre séance, il est fondamentale de « revenir dans le ici et maintenant » comme indiqué plus haut.