peur irraisonné, attaque de panique

L’agoraphobie : une phobie sociale handicapante.
Définition de la phobie sociale:

L’agoraphobie est décrite comme une crainte irrationnelle émanant de l’inconscient. On décrit ce phénomène comme une peur réelle induite par l’inconscient. Cette phobie provoque ainsi l’isolement, une perte de confiance et des angoisses en présence d’un groupe social.
Il s’agit d’un mal handicapant d’autant plus douloureux  et difficile à vivre, qu’il est souvent impossible de se contrôler seul. Il faut alors faire appel à une aide extérieure pour se débarrasser de sa phobie. Ainsi, la phobie sociale peut-être guérie par l’hypnose Ericksonienne.

Les causes de la phobie sociale:
L’agoraphobie émane de l’inconscient et est une peur irrationnelle de l’inconnu. Le patient est pris de crises d’angoisse et de panique dès que l’on évoque sa phobie ou qu’il est en présence d’un environnement hostile. La crise est induite par anticipation d’un événement qui va éventuellement intervenir.
L’on pense souvent à tord que la phobie est induite par un événement A qui a entraîné un événement B pour entraîner un événement C. Or, il faut plutôt se baser sur un schéma circulaire où il faut comprendre « comment » la phobie fonctionne plutôt que se demander « pourquoi ». C’est la solution que propose l’hypnose Ericksonienne.
L’hypnose Ericksonienne contre les phobies:
L’hypnose Ericksonienne fait partie d’une thérapie plus globale qui se base sur la discussion avec le patient dans un premier temps. Le thérapeute prend le temps de connaître la problématique de son patient pour activer les ressources internes de guérison présentent dans l’inconscient lors de la thérapie. Puisque l’hypnose Ericksonienne est une thérapie brève, la phobie peut être guérie en quelques séances seulement.
L’avantage de l’hypnose Ericksonienne par rapport à l’hypnose « classique » est que la guérison est complète. Le patient est libéré de sa phobie et peut vivre dans un environnement social sans angoisses ou peurs.