L'hypnose ericksonienne Un état modifié de conscience

Définition de l’hypnose:

L’hypnose est un phénomène naturel.

Le patient en état d’hypnose n’est pas inconscient, quelque soit le sens que l’on donne à ce mot.
C’est une forme de lâcher prise que chacun utilise habituellement à des fins non thérapeutiques. Rêvasserie, errance de l’esprit, divagation sont autant d’état hypnotiques. On est dans la lune, parfois de façon positive ou négative, rarement productive. L’hypnose en tant que thérapie utilise l’état  de conscience modifié à des fins thérapeutiques, dans une stratégie plus globale pour une guérison des problèmes comme le tabac, l’état dépressif, les peurs, l’angoisse, la tristesse…L’hypnose est une état de conscience très précis, un état d’ hyper-conscience, de focalisation de l’esprit qui permet de diriger l’attention de façon remarquable, qui n’est d’ordinaire pas possible dans l’état d’éveil.

Le client, grâce à l’intervention d’un tiers, parvient à faire abstraction de la réalité environnante tout en restant en relation avec l’accompagnateur. Ce « lâcher prise » équivaut à une façon de fonctionner où apparaissent des possibilités nouvelles. Les ressources intérieures jusque là inconscientes deviennent accessibles(tout ce que vous ne savez pas que vous savez faire). Cet état de conscience modifié est une disposition de l’esprit qui permet d’utilisé ses propres apprentissage. Cela sous entend que ça n’est pas une situation ou un thérapeute assume la responsabilité d’un patient, ça n’est pas une relation dans laquelle un thérapeute restructure les perceptions et les conceptions d’un patient.

L’hypnothérapie:

Avant toute expérience d’hypnose, il faut identifier les problèmes susceptibles d’être résolus. On s’efforcera alors de fixer des objectifs. Pour les atteindre, des séances seront prévues. Un suivi régulier par le thérapeute permettra de corriger l’approche en fonction des réponses et résultats obtenus.
Cette méthode permet d’atteindre ses objectifs et ainsi de reprendre le contrôle sur certains éléments de sa vie. Le but étant de pouvoir enfin être soi-même pour un mieux-être meilleur.
Il est impossible de perdre le contrôle lors d’une séance d’hypnose. Contrairement à ce que véhicule le sens commun, personne ne peut maîtriser autrui par l’hypnose. Lors d’une séance thérapeutique avec l’hypnose, la conscience est en fait stimulée, focalisée. Elle se renforce et se concentre sur les points sur lesquels le professionnel veut attirer l’attention. La personne devient réceptive à des suggestions positives seulement si ces propositions lui semblent acceptables.
Les domaines d’intervention de l’hypnose sont très variés.

On l’utilisera pour agir dans bien des domaines de la vie :

De la gestion de poids aux troubles alimentaires en passant par le tabagisme, l’hyper émotivité,  la dépendance .

Les peurs , le stress peuvent également être abordées grâce à la thérapie brève et l’hypnose.

L’hypnothérapie sera aussi efficace pour résoudre des problématiques corporelles telles que les migraines.

« Je ne suis ni médecin, ni psychiatre. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas. Les séances sont réalisées dans le cadre d’un accompagnement et de démarche de solutions à l’exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant. »