Troubles alimentaires, poids, boulimie, anorexie et hypnose

L’alimentation est un des besoins primaires de l’homme.

On mange pour générer de l’énergie que l’on dépense ensuite dans les activités quotidiennes. Pour certains, l’alimentation peut devenir problématique.

Ces personnes mangent trop, pas assez ou de façon compulsive.

De mauvaises habitudes alimentaires peuvent être en cause. Une résolution rapide du problème est possible grâce à l’hypnose. Je pratique la thérapie brève et l’hypnose thérapeutique à Douarnenez, près de Quimper. Le but est de changer les habitudes comportementales. De la même façon que l’hypnose et la thérapie brève agissent sur la dépendance au tabac, elles modifieront les habitudes alimentaires et permettront un retour à la normal. Le fond du problème est parfois plus complexe.

L’anorexie: son manque d’appétit, son dégoût des aliments;

la boulimie: consommation démesurée, excessive, incontrôlée ;

Ou encore la surcharge pondérale due à un trouble. Il s’agit là de réels troubles alimentaires.
La solution réside dans un traitement en profondeur par l’hypnose, aidée d’autres techniques de thérapie brève telle que la PNL (programmation neurolinguistique).
Ces troubles alimentaires ont des origines différentes selon les individus. Souvent, une mauvaise gestion des émotions en est la cause. Qui ne s’est jamais rué sur une tablette de chocolat en ressentant la solitude, la tristesse ou tout simplement pour oublier les petits tracas du quotidien ? Quand on se sent mal, on s’alimente mal, c’est-à-dire de façon déraisonné.
Il est donc impératif de bien gérer ses émotions, de les écouter, et non de les réfuter ni de les mettre de côté.
Une émotion naît d’un changement extérieur. Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise émotion car chacune d’elle porte un message. Il s’agit de détecter le message camouflé derrière cette sensation de mal-être et de définir l’action à entreprendre afin de s’adapter au changement.
Les émotions sont des indicateurs et il est indispensable de leur laisser prendre toute leur place.
Pourquoi certaines personnes gèrent-elles mal leurs émotions ? Parfois elles ont l’impression de ne plus ressentir, ni tristesse, ni joie, ni colère. C’est comme si le canal où les émotions circulent était bouché. Plus rien ne passe. Peut être qu’une blessure d’enfance a gravement endommagé ce canal. Une grosse blessure qui a laissé une impression de solitude infinie. C’est l’image d’une petite fille seule en plein hivers sur une immense place. Mais plusieurs petites blessures infimes peuvent, elles aussi, causer de gros dégâts. Ces personnes ont l’impression d’être tombé dans un buisson d’épines et d’avoir gardé une multitude de petites coupures très douloureuses.
Pour se reconnecter au centre affectif, l’hypnose nettoie, répare et permet ainsi aux êtres blessés de se réapproprier leurs émotions.
En se réappropriant ses émotions, on se réapproprie ses sensations corporelles et ainsi, le sentiment de satiété.

La thérapie agit également sur la notion de temps.

S’asseoir, regarder, sentir, couper, puis manger. C’est se nourrir selon un protocole qui permet à chaque sens de s’exprimer. Ainsi le sentiment de lassitude, de satiété peut émerger naturellement, car on lui en laisse le temps et l’esprit est libre pour l’accueillir. On a ré associé la tête et le corps et ils fonctionnent désormais l’un pour l’autre.